Comment procéder, pour résilier une assurance auto, suite à un décès ?

Posted on by

Avant toute chose, Il est bon à savoir, qu’il existe de nombreuses actions pour protéger ses proches, en faisant par exemple l’acquisition d’une assurance décès toutes causes. Vous retrouverez sur internet des comparatifs « assurances décès » en mesurent de vous aiguiller selon votre budget, votre situation, vos besoins. Il est d’usage que suite au décès d’un assuré, le contrat « assurance auto » n’est pas résilié automatiquement, ce qui entraine des frais inconsidérés. Selon l’article L121-10 du code des assurances, « En cas de décès de l’assuré ou d’aliénation de la chose assurée, l’assurance continue de plein droit au profit de l’héritier ou de l’acquéreur, à charge par celui-ci d’exécuter toutes les obligations dont l’assuré était tenu vis-à-vis de l’assureur en vertu du contrat ». De ce fait, toutes les assurances souscrites par le défunt, continuent de garantir leurs protections vis-à-vis des héritiers. Ceux-ci, sont toutefois tenus de payer les différentes mensualités qui sont désormais à leurs charges. Les héritiers peuvent résilier les contrats souscrits à tout moment, sans délai, à compter du décès de l’assuré. Pour ce faire, il faut suivre les règles de bienséances quant aux courriers à envoyer, en précisant à chaque fois, l’objet de votre demande, la date à laquelle il faut interrompre lesdits contrats et justifier vos propos. Il est utile de prendre connaissance des conditions générales de vente avant toute chose, pour éviter de lourdes conséquences telles que : la durée des échanges de courriers trop longue, incompréhension etc.

Category: Assurance auto
Comments are disabled